Jury du festival Mauvais Genre 2014

Breaking News 245

HPG (Hervé Pierre-Gustave), président du jury

Acteur, producteur et réalisateur

HPG

HPG, 45 ans, est acteur, producteur et réalisateur de films pornographiques, pionnier du style «gonzo» en France.
Hyperactif et toujours en forme, il en est à plus de 3000 scènes au 31 Mars 2014.
En parallèle, il développe une forme de journal intime filmé très réaliste qui débute en 2001 avec Acteur X pour vous servir.
Ce premier court naviguant entre porno et cinéma d’auteur, éveille la curiosité de la Cinémathèque française qui, depuis, programme régulièrement ses films.
HPG fait scandale avec son documentaire autobiographique HPG son vit, son œuvre.
En 2006, il réalise son premier long métrage, On ne devrait pas exister, sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs au festival de Cannes.
En 2011, il confie à l’artiste Raphaël Siboni les milliers d’heures de making-of de ses tournages, qui donneront naissance au documentaire Il n’y a pas de rapport sexuel.
En 2012, il réalise Les mouvements du Bassin, un long métrage avec Eric Cantona, Rachida Brakni…, sélectionné au festival de Locarno
En 2014, il poursuit une œuvre radicale aux confins de l’autofiction en réalisant, Fils de, un long métrage dans lequel il met en scène sa femme : Gwenaëlle Baïd, ses deux enfants, Izia Higelin…

 

Sofiia Manousha, jurée

Actrice

Sofiia Manousha
©OlivierJeanne-Rose

Sofiia Manousha a d’abord commencé par le piano (Conservatoire National) et la danse.
C’est suite au tournage d’un clip sur lequel elle s’est retrouvée par hasard qu’elle découvre le métier et souhaite s’y consacrée. Suite à sa rencontre avec son agent, elle est engagée sur le film Le Concert de Radu Mihaileanu. En 2012, Jacques Bral lui confie le rôle principal de son film Le Noir (te) vous va si bien dans lequel elle incarne Cobra, une jeune femme tiraillée entre l’émancipation et les traditions familiales.
Pour cette interprétation, elle est nommée aux Lumières 2013 et présélectionnée aux César 2013 dans la catégorie Meilleur Espoir Féminin.
Elle a joué récemment au théâtre dans une création d’Hubert Colas pour Marseille 2013 et sera prochainement dans le film belge 7 Rue de la Folie, réalisé par Jawad Rhalib.

 

Julien Courbey, juré

Acteur

Julien Courbey

Repéré à l’âge de onze ans alors qu’il participe à une publicité pour Malabar, Julien Courbey commence sa carrière sur les planches dans la pièce Zone Libre, mise en scène par Jean-Claude Grumberg. Au cinéma, il a tourné sous la direction de Georges Lautner (Triplex), Jean-Marie Poiré (Les Anges Gardiens), Claude Lelouch (Hommes, Femmes : mode d’emploi), ou encore Alexandre Arcady (K).
Sa rencontre avec Djamel Bensalah lui apporte la notoriété grâce au film Le Ciel, Les Oiseaux et Ta Mère, puis Il Etait Une Fois dans L’Oued et plus récemment Beur sur la Ville. En 2008, il incarne le rôle principal du thriller Asylum, réalisé par Olivier Château. Il sera prochainement à l’affiche de Super Z de Julien de Volte et Arnaud Tabarly.

 

Christopher Priest, juré

Écrivain

Christopher Priest

Christopher Priest, né le 14 juillet 1943 à Cheadle, est un écrivain britannique. Il est notamment l’auteur du Monde Inverti, couronné de prix dont celui du British Science-Fiction.
Priest a écrit un certain nombre de livres sous pseudonyme, il s’agit essentiellement de novélisations de films réalisées à des fins alimentaires.
Il a ainsi signé en 1999 l’adaptation romanesque du film Existenz de David Cronenberg.
En 2006, son roman Le Prestige est adapté au cinéma par Christopher Nolan.
En 2013, Denoël publie Les Insulaires.

Son œuvre gravite autour de quelques thèmes centraux : le caractère trompeur de la mémoire et de la subjectivité, la relativité des points de vue sur le monde, les doubles, les illusions et les différentes formes d’altération de la réalité.

 

Yannick Soulier, juré

Acteur

Yannick Soulier
©Aurelien Faidy

Yannick Soulier découvre à 9 ans les Arts Martiaux et plus particulièrement l’Aïkido qu’il pratique intensément pendant toute son adolescence avec son Maître Christian Tissier. A 17 ans, il part à Tokyo et devient le plus jeune gradé de sa génération. C’est là qu’il participe à son premier tournage pour une série pour la Fuji TV. Sa rencontre avec Jacqueline Chabrier lui donne le goût de la littérature et du théâtre. Il devient alors comédien et travaille sur une quinzaine de pièces dans des univers très différents : de Molière à Jean Giraudoux en passant par Sam Shepard ou Agatha Christie.
C’est grâce à Anne-Marie Rassam Langmann qu’il rencontre Paul Morrissey, collaborateur incontournable et réalisateur fétiche d’Andy Warhol, mentor de Joe Dallesandro, pilier de la Factory et du Velvet Underground.
Le réalisateur l’accueille chez lui à New York. Il y restera 11 mois. De retour en France, il tourne pour Claude Lelouch (Les Parisiens et Le Courage d’Aimer), Maïwenn (Pardonnez-moi et Le Bal des Actrices), Patrice Chéreau (Persécution) entre autres. Parallèlement, Yannick Soulier enchaîne les tournages pour la télévision et se fait remarquer dans la série SOS 18 et plus récemment dans Le Chasseur dans laquelle il tient le rôle principal.

Back to Top